Véronique KREMMER

Doctorante contractuelle
Projet HisTochText
ED 472

Biographie

Jusqu’à présent, la plupart de mes recherches ont porté sur la morphologie nominale, avec un accent particulier sur
la dérivation non primaire, dans les langues indo-européennes. Parallèlement à cela, un autre de mes intérêts est la composition nominale et la frontière ténue entre syntagme et composé. Je suis également très intéressée par la phraséologie et la façon dont, par exemple, la stylistique bouddhiste interagit avec la poétique indo-européenne dans la littérature tokharienne et indo-iranienne.

Curriculum vitae au format PDF.

Domaines de recherches et projets en cours

Le projet de thèse que je propose de mener au sein du projet HisTochText à l’EPHE consiste en une étude des formes nominales et adjectivales qui contiennent un suffixe en liquide */l/ en tokharien et en indo‑aryen. Sont concernés donc à la fois les formes athématiques en *‑l‑, les adjectifs en *‑ló‑, auxquels une grande place sera accordée, et les suffixes complexes y apparentés (*‑elo‑, *‑l(i)i̯o‑, etc.). Il s’agit d’établir les rapports de dérivation entre les différentes bases et suffixes et d’en présenter une étude morphologique, sémantique et philologique aussi complète possible, tout en prenant en compte la possibilité de contacts linguistiques entre les langues tokhariennes et indiennes. La thèse s’inscrit dans une recherche plus vaste sur la dérivation nominale dans les langues indo-européennes.

Profiles HAL & Academia

Profil HAL

Profil Academia