Vincent ELTSCHINGER

Directeur d’études – EPHE-PSL
Directeur de l’équipe EA2120 – Groupe de recherches en études indiennes (GREI)

Biographie

Vincent Eltschinger (1970) est Directeur d’études à la Section des sciences religieuses de l’École Pratique des Hautes Études, où il a été élu en 2015 sur une chaire d’histoire du bouddhisme indien. Docteur en langues et civilisations orientales de l’Université de Lausanne (2003), ses travaux ont porté d’abord sur la tradition dite des logiciens et théoriciens bouddhistes de la connaissance, en particulier sur la controverse avec la Mīmāṃsā sur des questions de théorie du langage et d’autorité scripturaire. Ses recherches auprès de l’Institut für Kultur- und Geistesgeschichte Asiens (Académie des Sciences, Vienne, 2003—2015), qu’il a dirigé (2013-2015), ont porté sur les dimensions religieuses et apologétiques, la généalogie intellectuelle (notamment avec Aśvaghoṣa et la Yogācārabhūmi) et plusieurs figures importantes (Śubhagupta, Jitāri, Śaṅkaranandana) de ce courant philosophique. Vincent Eltschinger a enseigné aux Universités de Lausanne, Zurich, Vienne, Leiden, Leipzig, Venise et Tokyo. Il est l’auteur de plus d’une dizaine de monographies, dont Penser l’autorité des Écritures (2007), Caste and Buddhist Philosophy (2013), Can the Veda Speak? (2013, avec H. Krasser et J. Taber), Self, No-self, and Salvation (2013, avec I. Ratié), Buddhist Epistemology as Apologetics (2014, thèse d’habilitation à l’Université de Vienne), Dharmakīrti’s Theory of Exclusion, I, On Concealing (2018, avec J. Taber, M.T. Much, I. Ratié). 

Curriculum vitae

Axes de recherche

Polémique interreligieuse entre bouddhisme et brahmanisme ; logique et théorie de la connaissance ; généalogie de la philosophie en milieu bouddhique ; Aśvaghoṣa (moine poète) ; Yogācārabhūmi (4e s.) ; Dharmakīrti (vers 600) ; Śaṅkaranandana (9e-10e siècle), « scolastiques comparées ». 

Profiles HAL/Academia

Profile Academia

Autres pages

Dictionnaire prosopographique de EPHE