Athanaric HUARD

Doctorant
ED 472

Biographie

Après avoir suivi une formation en philologie et en linguistique grecques et latines et obtenu l’agrégation de grammaire en 2015, je me suis orienté vers le tokharien pour le doctorat. J’ai obtenu en 2016 un poste de chargé de cherches documentaires (EPHE/BnF), qui associait le catalogage du fonds Pelliot koutchéen et un travail d’édition de textes de méditation. Dès 2018, j’ai commencé à collaborer avec le projet ERC HisTochText dirigé par M. Pinault, que j’ai rejoint officiellement depuis 2020. En parallèle, j’ai publié l’édition de plusieurs manuscrits intéressants pour l’histoire de la littérature tokharienne et bouddhique. Avec Adam Catt et Yuima Inaba, nous avons commencé depuis 2020 une collaboration pour l’édition de plusieurs textes d’Abhidharma tokhariens.

Domaines de recherche et projet en cours

Cette thèse est avant tout un travail philologique qui vise à produire l’édition, la traduction et le commentaire d’un corpus de textes de méditation tokhariens, un genre dont l’existence n’avait pas reconnue auparavant. Étant donné le caractère très fragmentaire des manuscrits tokhariens, chaque texte du corpus requiert la constitution d’un dossier de sources potentielles, afin de pouvoir identifier des parallèles, ou plutôt, puisqu’il s’avère que ces textes sont le plus souvent des compositions originales, pour comprendre comment ils sont construits. Ces textes requièrent de longues discussions car ils contiennent souvent des termes nouveaux ou mal compris dont on peut améliorer la compréhension. Ce travail d’édition sera suivie d’une synthèse visant à situer les textes de méditation tokhariens au sein des différentes traditions qui nous sont connues, à évaluer la place des spécialistes de méditation parmi les autres moines, et enfin à étudier quelles en sont les conceptions sous-jacentes qui expliquent la formation du vocabulaire tokharien lié à la méditation.

Profiles HAL & Academia

Academia