Nalini BALBIR

Directeur d’études cumulante – EPHE-PSL
Professeur de philologie – Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3

Biographie

Parallèlement à une formation en langues classiques qui l’a menée jusqu’à l’agrégation de grammaire, Nalini Balbir s’est engagée dans les études sanskrites et moyen-indiennes, se spécialisant notamment dans les recherches sur la langue et la littérature palie, d’une part, et sur le jaïnisme, d’autre part, à travers la diversité de ses langues (sanskrit, prakrits, hindi et gujarati). Son approche est principalement philologique, allant des manuscrits à l’édition critique et à la traduction, mais elle a également consacré plusieurs articles à des facettes méconnues du jaïnisme contemporain. Ces dernières années, la constitution des collections manuscrites jaïnes et leur catalogage ont été au centre de son activité et ont été le point de départ de nouvelles recherches mettant en exergue les colophons et les modes de transmission du savoir et attirant l’attention sur la place véritable occupée par les lettrés indiens qui, fin XIXe s. – début XXe s., ont fait l’interface entre les bibliothèques jaïnes traditionnelles et les savants occidentaux en quête de manuscrits.
Curriculum vitae

Domaines de recherche et projets en cours

  • Manuscrits jaïns.
  • Vocabulaire technique des communautés bouddhiques et jaïnes.
  • Histoire de l’indologie, et en particulier des études jaïnes.
  • Textes en pali d’Asie du sud-est.
  • Littératures narratives jaïnes en prakrit, sanskrit, vieil-hindi et vieux gujarati.

Ouvrages en préparation

  • Le jaïnisme. A la découverte d’une tradition méconnue (Albin Michel). 
  • Régulaire monastique jaina. Volume pour le Corpus Iuris Sanscriticum, Turin. 
  • L’UppātasantiApaisement des calamités. Un texte pali d’Asie du sud-est. Introduction, édition critique, traduction par Nalini Balbir et Peter Skilling. 

Pages web

Dictionnaire prosopographique de l’EPHE