Paris 3 – La Sorbonne Nouvelle

Offrant un cursus complet en langue sanskrite ainsi qu’en littérature, civilisation, histoire et histoire de l’art de l’Inde et du monde indien, la formation en Études indiennes de la Sorbonne Nouvelle – Paris 3 est unique en France.

Licence en études indiennes

La licence d’Etudes indiennes est centrée sur les études classiques (en quoi elle se distingue de l’offre de formation de l’INaLCO), et son objet principal est le sanskrit et ses littératures, dont elle met en évi­dence la richesse: l’apprentissage du sanskrit s’y fait avant tout par la lecture et la traduction in­tensives de textes appartenant à des genres très différents (contes, épopée, poésie savante, litté­ra­ture historiographique, traités philosophiques, traités d’esthétique, etc.). La licence d’Études indiennes n’est pas mono-disciplinaire : elle doit être associée à une mi­neure.
Par ailleurs, les enseignements de cette licence sont susceptibles d’entrer dans la formation du Master en Études Asiatiques de l’École Pratique des Hautes Études.Plus d’information

Master en études indiennes

Le master Études orientales, sous-parcours « Études indiennes » initie aux méthodes de la recherche et prépare au doctorat « Langues, civilisations et sociétés orientales » proposé par l’École doctorale 625 – MAGIIE. Il faut être étudiant à Paris 3 – La Sorbonne Nouvelle pour pouvoir suivre ce parcours. Plus d’information
Responsable de la formation : Nicolas Dejenne

Séminaires de spécialité du Master 1 et du Master 2 (recherches) en études indiennes :

Jaïnisme 1 et 2 (O7RI471/O8RI471) – Nalini BALBIR : mercredi, 8h30-10h.
En fonction des intérêts des participants, le cours sera consacré aux textes plus spécifiquement littéraires ou à orientation plus nettement religieuse et doctrinale.

Poésie lyrique en prakrit 1 et 2 (O7RI441/O8RI441) – Nalini BALBIR : mercredi, 10h-11h30.
Ces séminaires seront consacrés à la lecture de la Sattasaī de Hāla dont la traduction intégrale est en cours. Le but est également de mettre en évidence les parallèles avec les autres traditions de la poésie indienne.

Philosophie indienne 1 et 2 (O7RI461/O7RI462/O8RI461/O8RI462) – Isabelle RATIÉ : mercredi, 12h30-15h30.
Ces séminaires sont consacrés à la lecture de textes philosophiques indiens. On y examine les spé­cificités syntaxiques et terminologiques du sanskrit philosophique, et on y montre, à travers l’étude diachronique de thèmes spécifiques, comment la philosophie indienne s’est développée dans une constante interaction entre différents courants religieux en compétition les uns avec les autres. Il s’agit également, et indissociablement, d’une introduction à la philologie des textes sanskrits: on y aborde toutes les questions relatives à l’édition critique des œuvres étudiées, et les lectures pro­posées dans ces séminaires s’accompagnent d’une analyse des matériaux manuscrits disponibles (avec introduction aux différentes écritures dans lesquelles le sanskrit est noté).

Historiographie indienne (O7RI421/O8RI421) – Nicolas DEJENNE : mardi, 12h30-14h.
Le séminaire poursuit un double objectif :
a) lire, traduire et analyser des sources textuelles histo­riques en langue sanskrite, de la période ancienne à la période moderne ;
b) présenter les objets et les enjeux des études sur l’historiographie du monde indien, notamment à la lumière des travaux qui ont fortement remis en cause, dans les dernières décennies, la vision d’une civilisation indienne indifférente à l’Histoire.

Lectures d’esthétique sanskrite (O7RI442/O8RI442) – Daniele CUNEO : jeudi, 10h-11h30.
Ce séminaire consistera en une lecture attentive de textes de poétique et de dramaturgie, ainsi que de commentaires savants sur des œuvres littéraires. L’esthétique sanskrite et ses thèmes (comme la suggestion poétique, les émotions esthétiques, les métaphores, les figures de style, etc.) seront examinés à la lumière des catégories très diverses des traditions du Vyākaraṇa, du Nyāya, de la Mīmāṃsā, etc. Le second semestre sera spécifiquement consacré à l’édition critique d’un texte d’es­thé­tique à l’aide de sources manuscrites.

Doctorat en études indiennes

L’École Doctorale MAGIIE – Mondes Anglophones, Germanophones Iraniens, Indiens et Etudes Européennes – ED 625 – est une École Doctorale pluridisciplinaire dans laquelle les doctorant.e.s et leurs encadrant.e.s travaillent sur les langues, les cultures, les sociétés, les politiques des mondes anglophones, germanophones, indiens et iraniens ainsi que sur l’Europe.
L’ED 625 réunit six unités de recherche : l’EA 4398-PRISMES, l’EA 4399-CREW, l’EA 4223-CEREG, l’EA 2120-GREI, l’EA 2291-ICEE et l’UMR 8041 qui ont en commun de pratiquer à la fois une approche disciplinaire (littérature, civilisation, traduction, sciences du langage, Histoire, Droit, Sciences politiques…) et de travailler sur une ou plusieurs aires culturelles, tout en étant ancrées dans une communauté scientifique française avec ses approches, ses outils et ses perspectives. Plus d’information